FILIÈRE DE THEOLOGIE – bachelier 2

Bachelier II

(1) LB2012 Hébreu biblique II (3 ECTS)

Objectif et contenu du cours

Approfondir les connaissances en hébreu biblique. Procéder à l’étude des verbes faibles, à la lecture cursive de textes bibliques et à l’usage d’un dictionnaire d’hébreu biblique. Lectures (Psaumes, Exode) ; Grammaire (conjugaison) ; Culture juive.

Bibliographie

Reymond, P. (2002) : Dictionnaire d’hébreu et d’araméen biblique. Paris : […].

Weingreen, J. (1984) : Hébreu biblique, Méthode élémentaire. Paris : […].

(2) LB2011 Grec II (3 ECTS)

Objectif et contenu

Le but poursuivi dans ce cours est d’aider les étudiants à perfectionner leur connaissance dans cette langue du Nouveau Testament. La lecture et l’étude philologique de textes de l’évangile de Jean sont prévues.

Bibliographie

Wenham, J.W. (1965): The Elements of New Testament Greek. Cambrige University Press/England.

Wenham, J.W. (…) : Initiation au grec du Nouveau Testament. […].

Nestlé-Aland (…) : Nouveau Testament grec. […]

Carrez, Maurice, Morel, François (1981) : Dictionnaire grec-français du Nouveau Testament. Genève : Labor et Fidés.

(3) GERM2011 Anglais II (2 ECTS)

Objectif et contenu

Ce cours vise à revoir l’essentiel de la grammaire fondamentale de l’anglais, enrichir le vocabulaire actif et passif des étudiants, aider les étudiants à comprendre les textes se rapportant à la théologie. A cet effet, deux livres théologiques en anglais seront étudiés.

Bibliographie 

Ronald T. Michener, Engaging Deconstructive Theology, ASHGATE, England, 2007. Et Smith Jonathan Z., Relating Religion, Chicago, 2004.

(4) HIST1021 Histoire d’Israël (2 ECTS)

Objectif : Ce cours se veut comme une première approche de l’histoire biblique. Il se propose d’offrir aux étudiants une formation solide sur les grandes étapes de l’histoire d’Israël.

Contenu : Cinq grands chapitres constituent l’architectonique de ce cours. Ils correspondent aux grandes étapes de l’histoire d’Israël. Leur étude permet de fournir aux étudiants des savoirs à la fois solides et globaux de l’histoire d’Israël.

  1. Les origines d’Israël
  2. La naissance d’Israël
  3. La monarchie
  4. La communauté juive
  5. Israël et les autres nations

Bibliographie

Lemaire, André (2015 [11981]) : Histoire du peuple hébreu. Coll. « Que sais-je ? ».  Paris : PUF.

Noth, M. (1954) : Histoire d’Israël. Paris.

Vaux, R [de] (1971) : Histoire ancienne d’Israël. Vol.1 : Des origines à l’installation en Canaan.  Paris: J. Gabalda & Cie.

Vaux, R [de] (1973) : Histoire ancienne d’Israël. Vol. 2 : La période des juges. Paris : J. Gabalda & Cie.

Vaux, R [de] (1982) : Histoire ancienne d’Israël. Des origines à l’installation en Canaan.  Paris: J. Gabalda & Cie.

Miller, John Maxwell and Hayes, John H. (1986, 2006): A history of Ancien Israel and Judah. London: Westminster John Knox Press.

(5) AT2032 Introduction à l’histoire et à la littérature de l’Ancien Testament II (2 ECTS)

Objectif du cours 

A l’instar de l’architectonique des notes de première année, ce cours se compose de deux grandes parties. Le premier volet s’intéresse aux étudiants qui font leurs premiers pas en théologie. Il s’agit de leur faire acquérir des éléments susceptibles de les aider à comprendre l’Ancien Testament en tant que texte, mais aussi en tant qu’Ecriture Sainte. Le second volet vise à leur donner une approche pour une étude approfondie de l’AT. Tout compte fait, l’ensemble du contenu de ce cours passe pour une espèce d’initiation à l’étude historique, littéraire et, ipso facto, scientifique de l’Ancien Testament.

Contenu

Première partie

Notions élémentaires (subdivision de l’Ancien Testament ; La Bible juive et la Bible chrétienne…) ; le texte et sa transmission, le contenu de l’Ancien Testament, les manuscrits de l’Ancien Testament.

Deuxième partie

Le cours présente le milieu géographique et historique où est né l’AT. Le contenu de cette partie dit comment les livres qui le constituent ont été réunis en un tout et comment ils ont été transmis jusqu’à nous. Il présente également le travail de la critique textuelle pour rétablir le texte original. Il évoque la signification que ces textes ou livres de l’AT ont pour les juifs et pour les croyants. Enfin, le cours présente le contenu des trois grandes parties de l’Ancien Testament : la Torah, les Prophètes et les Ecrits.

Bibliographie

Cazelles, Henri (1973) : Introduction à la Bible. T.I et II. Paris : Desclée& Cie.

Charpentier, E. (1983) : Pour lire l’Ancien Testament. Paris : Cerf.

Crossley, G. (2004) : Survol de l’Ancien Testament, à la recherche de Christ et de son Eglise. Vol. 1 : Genèse à Ruth. Europresse.

De Vaux, R. (1971) : Histoire ancienne d’Israël : Des origines à l’installation en Canaan [études bibliques]. Paris : J. Gabalda et Cie, Editeurs.

Dhorme, Edouard (Dir.) (1956, 1959, 1960) : Introduction à la Bible [Ancien Testament]. Bibliothèque de la Pléiade. Paris : Gallimard.

Gleason Archer, Léonard (2002) : Introduction à l’Ancien Testament. Saint Légier : Emmaüs.

Longman, Tremper et Dillard, Raymond (2008): Introduction à l’Ancien Testament [Original Titre original: Introduction to the Old Testament]. Coll. « OR ». Cléon-d’Andran: Editions Excelsis.

Jacob, E. (1967) : L’Ancien Testament. Paris : PUF.

Lods, A. (1949) : Israël. Des origines au milieu du VIIIe siècle [L’évolution de l’humanité. Synthèse collective dirigée par Henri BERR]. Paris : Albin Michel.

Rendtorff, R. (1989) : Introduction à l’Ancien Testament. Paris : Cerf.

Römer, Thomas, Macchi, Jean-Daniel et Nihan, Christophe (2009) : Introduction à l’Ancien Testament. Genève : Labor & Fides.

Rose, M. (2003) : Une herméneutique de l’Ancien Testament, Comprendre – Se comprendre – Faire comprendre [Le Monde de la Bible]. Genève : Labor & Fides.

Torrey, R.A. (2004) : Ce que la Bible enseigne. Deerfield (Floride) : VIDA / AGMV.

Trintignac, A. (1997) : Une histoire sainte : Monter à Jérusalem. Paris : Cerf.

Westermann, C. (1985) : Théologie de l’Ancien Testament. Genève : Labor & Fides.

Westermann, C. (1982) : Dieu dans l’Ancien Testament. Paris : Cerf.

Zimmerli, W. (1990) : Esquisse d’une Théologie de l’Ancien Testament. Genève-Paris : Fides- Cerf.

(6) NT2033 Introduction à l’histoire et à la littérature du Nouveau Testament (ECTS)  

Objectif et contenu

Comme dans la première partie du cours destinée aux étudiants de bac1, les enseignements de bac2 visent à permettre aux étudiants de connaître les principales données sociales, culturelles et politiques du monde juif de la période gréco-romaine, ainsi que les principaux courants religieux du monde ambiant du christianisme naissant. Ce cours aborde ainsi des aspects littéraires et rhétoriques du Nouveau Testament et des questions historico-critiques liées à la théologie du Nouveau Testament. Les divers thèmes et questions théologiques Testament y sont explorés en vue d’une tentative de synthèse de tout le message des divers auteurs du Nouveau Testament. Une considération particulière est accordée à l’importance et à la pertinence accrue du NT pour l’Eglise d’aujourd’hui. Le volet littéraire comprend, entre autres, une approche historique du milieu d’origine du Nouveau Testament ainsi  qu’une réflexion sur l’histoire, la signification théologique et le contenu du Nouveau Testament. Ci-dessus, les principaux axes de ce cours :

(1) l’expansion de l’hellénisme sous l’Empire d’Alexandre le Grand et ses successeurs ; (2) la Judée sous la domination des Séleucides et des Lagides ; (3) la Judée sous la domination romaine ; (4) de l’insurrection maccabéenne au pouvoir hasmonéen ; (5) Jésus et les Apôtres sous la dynastie iduméenne ; (6) une vue panoramique de  la vie religieuse et sociale du monde juif : les institutions, les couches de la société, les groupes religieux, les diverses pratiques du judaïsme palestinien au seuil de l’ère chrétienne ; (7) quelques courants philosophiques au temps du christianisme naissant.

Bibliographie

Witherington, B. (2003) : Histoire du Nouveau Testament et de son siècle. Cléon-d’Andran : Editions Excelsis.

Paul, A. (1981) : Le monde de Juifs à l’heure de Jésus. Histoire politique. Paris : Desclée.

George, A. et Grelot, P. (éd.) (1976) : Au seuil de l’ère chrétienne. Paris : Desclée.

Hans Conzelmann, Andreas Lindemann, Guide pour l’étude du Nouveau Testament, trad. et adapt. par P.-Y. Brandt (Le Monde de la Bible 39), Genève, Labor et Fides, 1999 ; Christian Grappe, Initiation au monde du Nouveau Testament (Le monde de la Bible 63), Genève, Labor et Fides, 2010 ; Daniel Marguerat (éd.), Introduction au Nouveau Testament. Son histoire, son écriture, sa théologie (Le monde de la Bible 41), Genève, Labor et Fides, 2008, 4e éd. ; Claudio Moreschini, Enrico Norelli, Histoire de la littérature chrétienne antique grecque et latine. I. De Paul à l’ère de Constantin, Genève, Labor etFides, 2000.

CK Barrett, «Quelle est la théologie NT Quelques réflexions,?” Horizons en Théologie Biblique 3; H. Boers, Quelle est la théologie NT? G. Hasel, NT Theology: Basic Issues in the Current Debate; E. Kasemann, “The Problem of a NT Theology,” NTS 19:235-45; GE Ladd, A Theology of the NT; R. Morgan, The Nature of NT Theology: The Contributions of William Wrede and Adolf Schlatter; B. Childs, Théologie biblique en crise; R. Gaffin, «Théologie systématique et théologie biblique,« Les étudiants NT et théologie une III, éd JH Skilton; D. Guthrie, Théologie NT; G. Hasel, Théologie NT: Questions de base en le débat actuel; U. Mauser, éd, Horizons en Théologie Biblique: Un dialogue international; E. Kâsemann, «le problème d’une théologie NT,” NTS 19:235-45; GE Ladd, une théologie du NT; R. Morgan, La nature de la théologie NT: les contributions de William Wrede et Adolf Schlatter; JD Smart, The Future Past, Present, et de théologie biblique, G. Vos, la théologie biblique.

(7) SB2035 Littérature extra testamentaires (2 ECTS)

Objectif et contenu

Ce cours consiste à analyser comment le lien entre la littérature biblique et extra-biblique se construit à travers la réception et la réinterprétation des textes et des traditions considérés comme fondateurs et investis d’autorité. Cette problématique est abordée de manière à mettre en dialogue les lectures synchroniques et diachroniques des textes. Il s’agit, d’une part, de s’interroger sur les techniques littéraires qui permettent de construire et analyser une référence intertextuelle dans les récits des deux testaments et de la littérature extra-biblique et, d’autre part, d’examiner la relation entre réception, autorité textuelle et processus de formation canonique. En effet, les textes bibliques qui se construisent par référence à d’autres textes affirment le caractère autorisé et fondateur de ces sources, tout en les réinterprétant de manière parfois radicale.

Bibliographie

  1. Clivaz, C. Combet-Galland, J.-D.Macchi et C. Nihan (éds), Ecritures et réécritures. La reprise interprétative des traditions fondatrices par la littérature biblique et extra-biblique. Cinquième Colloque International du RRENAB, Universités de Genève et Lausanne, 10-12 juin 2010 (BEThL 248), Leuven, Paris et Walpole MA, Peeters, 2012. ISBN: 978-90-429-2636-3″.

(8) SH2023 Archéologie et Bible (2 ECT)

Objectif et contenu

Ce cours traite des découvertes de l’archéologie en rapport avec les textes de la Bible. Les découvertes archéologiques présentent de nombreuses concordances avec les données de la Bible. Ce cours nous emmène vers les pyramides et les sphinx d’Égypte, le tombeau de Toutankhamon, les jardins suspendus de Babylone, les grottes de la mer Morte, etc. Le cours s’articule autour de principaux axes suivants : (1) qu’est-ce que l’archéologie biblique ? (2) la Mésopotamie, (3) l’Égypte, (4) l’époque des patriarches, (5) l’Exode et la conquête de Canaan, (6) l’époque des Juges, (7) le royaume unifié, (8) le Royaume divisé, (9) l’exil babylonien, (10) le Nouveau Testament et l’archéologie.

Bibliographie

FINKELSTEIN et Neil Asher SILBERMAN, The Bible Unearthed, New York, The Free Press, 2001, trad. fr. par Patrice Ghirardi, La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l’archéologie, Paris, Bayard, 2002. André PARROT, Découvertes des mondes ensevelis, Neuchâtel, 1952 ; W.F. ALBRIGHT, Archéologie de la Palestine, Paris, Cerf, 1955André PARROT, Découvertes des mondes ensevelis, Neuchâtel, 1952 ; W.F. ALBRIGHT, Archéologie de la Palestine, Paris, Cerf, 1955 ; J. FINEGAN, The Archeology of the New Testament, Princeton, 1969 ; Pierre BENOIT, Un siècle d’archéologie à l’École Biblique de Jérusalem, Jérusalem, 1988 ; H. DARREL-LANCE, Archéologie de l’Ancien Testament, Labor et Fides, 1990 ; H. CAZELLES, Histoire politique d’Israël, Desclée, 1982.

(9) SH2024 Anthropologie religieuse (2 ECTS)

Objectif et contenu 

L’anthropologie religieuse, qui s’est développée dans une perspective résolument comparative, ne focalise pas son attention sur les religions instituées ou même les phénomènes religieux tels qu’on les entend communément. Elle déborde assez largement ces champs du religieux conventionnel pour s’intéresser à des représentations et/ou des actions dont la qualification religieuse est à identifier. Ce cours se propose de faire découvrir les manières dont a été appréhendé et analysé par différents auteurs et courants théoriques ce “religieux” multiforme notamment à travers les questions de l’origine et de la nature de la pensée religieuse, de la croyance, des rites et de l’action rituelle.

Bibliographie

Une bibliographie plus complète sera distribuée en cours. DURKHEIM E., Les formes élémentaires de la vie religieuse, Paris, PUF, 1985 (1912). EVANS-PRITCHARD E.E., Des théories sur la religion des primitifs, Paris, Payot, 2001. FRAZER J.G., Le rameau d’or, Paris, Laffont, 1981-1984 (1911-1915) notamment T1 “Le roi magicien dans la société primitive” chap IV p. 140-156 LEVI-STRAUSS C., Anthropologie structurale, Paris, Plon, 1958 (magie et religion) LEVI-STRAUSS C., Les mythologiques, (4 tomes), Paris, Plon, 1964-1971. (l’un des tomes) MAUSS M., Sociologie et anthropologie, Paris, PUF, 1980. VAN-GENNEP A., Les rites de passage, Paris, Mouton, 1969 (1909).

(10) PHIL2027 Philosophie I et II (2 ECTS x 2)

Objectif et contenu

Le cours a une approche chronologique de la philosophie. Cela permet de comprendre nettement mieux la démarche philosophique, en saisissant l’évolution de la pensée au fil des époques humaines : la conception de la démocratie, de la liberté, du sujet évolue entre les Anciens (grecs) et la Modernité, en passant par les visions du Moyen-âge et les apports des Lumières. L’enseignement chronologique, par rapport au cloisonnement par thèmes, permet de saisir les grandes évolutions de la philosophie et de réfléchir soi-même, en rendant ainsi la philo facile pour tous. Le cours est divisé en huit majeures parties : I/ Une partie introductive sur la matière : La Philosophie ; II/ La philosophie des Anciens, le miracle Grec ; III/ La pensée au Moyen-âge, humanisme et religion ; IV/ Les Lumières : liberté et égalité ; V/ La modernité et ses critiques ; VI/ Méthodologie ; VII/ Eléments de dissertation ; le supplément de culture générale.

(11) SH2022 Histoire des religions (2 ECTS)

  Objectif et contenu

Au terme de cette activité, l’étudiant sera capable (1) de porter un regard critique sur le   phénomène religieux tel qu’il se présente dans les grandes religions du monde actuel : représentations du monde et de l’existence humaine, rapport aux textes fondateurs, rites, propositions éthiques, disciplines de salut, etc., (2) d’utiliser les outils de travail de base en matière d’histoire et d’étude comparative des religions.

À travers l’étude de thèmes choisis, le cours s’emploiera à comparer les grandes religions (Bouddhisme, Christianisme, Hindouisme, Islam, Judaïsme) afin de mettre en lumière tant leurs particularités significatives que leurs différences mutuelles que leurs similitudes profondes. L’analyse comparative, en aiguisant le regard critique, apprendra à écarter les ressemblances superficielles et à reconnaître les correspondances ou équivalences cachées.

Bibliographie

Eliade, MIRCEA, Traité d’histoire des religions, Paris, 1949. ; Puech, Henri-Charles (dir.), Histoire des religions, Paris, Gallimard, 1970. ; Boespflug, F., et Dunand, F., (éds.), Le comparatisme en histoire des religions, Centre de Recherches d’histoire des religions, Paris, 1997 ; Borgeaud, Philippe, Aux Origines de l’histoire des religions, Paris, 2004. ;   Kippenberg, Hans G., A la découverte de l’histoire des religions, Paris, 1999. ; Strenski, Ivan, Thinking about Religion. A Historical Introduction to Theories of Religion, Malden, 2006.Taylor, Mark C., Critical Terms for Religious Studies, Chicago, 1998.

(12) HC2044 Histoire de l’Art Chrétien (2 ECTS)

Objectifs du cours

(1) Donner à l’étudiant une perspective générale de l’influence du christianisme dans les domaines des arts plastiques, littéraires et musicaux aux cours des siècles qui suivirent la naissance de l’église jusqu’à nos jours. (2) Lui permettre de valoriser cette influence et d’en tirer profit dans l’exercice de son rôle de témoin du Christ et de ministre de l’Évangile.

Bibliographie

E. H. GOMBRICH, « Histoire de l’Art », Éditions Phaidon, ISBN 978071489207 8. http://www.atthalin.fr/louvre/histoire_art/chretienne/chretienne1.html André Grabar, Le Premier Art chrétien ; Frédérick Tristan, Les premières images chrétiennes. Du symbole à l’icône (II°-VI° s.), 1996.

(13) TS2051 Dogmatique (2 ECTS)

Objet et contenu

Au terme de ce cours, l’étudiant (1) sera en mesure de discerner l’objet et la méthode de la théologie dogmatique et de percevoir que la théologie fondamentale n’est pas seulement une partie intégrante, mais aussi une fonction et une élucidation critiques de la théologie ; (2) sera familiarisé avec les notions théologiques fondamentales de révélation, de sens de la foi, de dogme ; et avec les atouts et les limites des différents types récents de théologie fondamentale ; (3) aura appris à réfléchir théologiquement sur les problèmes classiques, tels que le rapport raison-révélation et l’articulation théologique ; et à rencontrer théologiquement les principales questions actuelles concernant la révélation et la foi.

 

Bibliographie

Michel Grandjean, Histoire du christianisme, Faculté autonome de théologie protestante, université de Genève, cours n°4, janvier 2001 ; t l’Introduction à la théologie chrétienne de Claude Tresmontant de 1967 ou encore l’Histoire des dogmes de Bernard Sesboué, publié en 2000 ; Adolph von Harnack, Abrégé de l’histoire des dogmes, Fishbacher, Paris (traduit de Grundriss der Dogmengeschichte, 1re éd., 1873 ;Dictionnaire des mots de la foi chrétienne, publ. sous la dir. d’Olivier de La Brosse, Antonin-Marie Henry et Philippe Rouillard, Éd. du Cerf, Paris, 1989.

(14) TS2054 Questions d’environnement (2 ECTS)

Object et contenu

  1. Principaux concepts : – Environnement et développement durable – Histoire du politique environnemental et principal agenda politiques ; 2. Réflexion théorique relative aux concepts de soutenabilité du développement, du “verdissement” de la production et de la consommation, sur les rôles des consommateurs, les incitants, et les politiques en la matière ; 3. Approche sociopolitique fine de la contribution des ménages aux changements climatiques par leur consommation d’énergie ; 4. Evaluation de politiques environnementales ou autres sous l’angle de la durabilité, notamment par l’utilisation d’indicateurs pertinents ; la mesure des impacts socio-économiques et environnementaux de l’implantation de nouvelles activités et infrastructures (études d’incidences).

Bibliographie

DENHEZ, F. and MAZOYER, K., (Editor), Atlas du réchauffement climatique. Un risque majeur pour la planète, Editions Autrement, Paris, 2007 ; PHILANDER, G., (Editor), Encyclopedia of Global Warming and Climate Change, A Sage Reference, London-Los Angeles, 2008 (3 Vol.) ; ROBBINS, P., Encyclopedia Environnement and Society, A Sage Reference, London, 2007 (5 Vol.); ANA BELEN SANCHEZ, Atténuation du changement climatique et lien avec l’emploi. Fondatio Sustain labour, 2008 ; -Apollinaire KAHINDO KIVYAMUNDA, Différenciation des pays en développement dans le contexte post-Kyoto. Enjeux d’équité, d’efficacité et de développement, ULB, 2009.

(15) TP2064 Dynamique ecclésiale (2 ECTS)

Objectifs du cours

 (1) Permettre à l’étudiant de comprendre ce qu’est la dynamique ecclésiale, les effets qu’elle a produits dans l’histoire et comment elle s’applique encore aujourd’hui dans le cadre de son église et en dehors des murs de celle-ci surtout ; (2) lui permettre de discerner comment s’investir personnellement et concrètement dans cette dynamique ecclésiale locale en laissant le « Dunamis » de Dieu prendre le contrôle sur son être comme Il le fit dans la vie des 120 réunis à la Pentecôte ; (3) lui permettre d’établir des objectifs réalistes atteignables au niveau personnel dans l’exercice des dons et des talents qui lui ont été confiés par Dieu pour l’édification de l’église locale et universelle.

Bibliographie

Pierre ARNOLD, « UNE ÉGLISE À TOUS VENTS» ;-Thomas SALAMONI, « La dynamique de Dieu », Dossiers Vivre, Imprimerie Radio Réveil, CH-2022 Bevaix. ;- Juan Carlos ORTIZ, « Disciple », EI Éditions. ;-Juan Carlos ORTIZ, « Vivre avec Jésus aujourd’hui », EI Éditions ; -Alfred KUEN, « Je bâtirai mon Église », Editions Emmaüs.

(16) TP2061 Homilétique II (2 ECTS)

Objectif et contenu

Ecouter, discuter, évaluer et connaître les modèles de prédication développés par différents prédicateurs et/ou pasteurs ; reconnaître l’importance de la préparation avant une prédication ou une prise de parole ; discerner et reconnaître l’importance de l’introduction, du corps et de la conclusion d’une prédication ; savoir compter sur le Saint-Esprit et se préparer convenablement avant la prédication ; développer l’art de la prédication et se corriger ; acquérir les outils en vue d’améliorer la cohérence communicationnelle d’une prédication ; lire, analyser et actualiser le message du texte biblique dans une démarche existentielle ; savoir mettre en avant l’essentiel de sorte que les auditeurs aient à l’esprit les points clé, le message principal de la prédication.

Bibliographie

MYERS Gail E., Michele Tolela MYERS, et al. Les bases de la communication interpersonnelle, une approche théorique et pratique, Québec, McGraw-Hill, 1984 ; SPURGEON Charles, Gagner des âmes, oui, mais comment ? Chalon-sur-Saône Cédex, Europresse, 2008.

(17) TP2063 Psychologie pastorale (2 ECTS)

Objectif et contenu

Ce cours porte essentiellement sur les observations, les descriptions et sur l’étude des aspects théoriques. Les étudiants se familiarisent sur les attitudes indispensables à l’exercice du dialogue pastoral. Il prépare l’étudiant au cours de dialogue pastoral pour l’année suivante.

Bibliographie

  1. SCHUSTER, Caractère et mission de la théologie pastorale, Concilium3 ; H. de LAVALETTE, Qu’est-ce que la théologie pastorale, dans N.R. Th., juin 1961 ; Pierre-André LIÉGÉ, Théologie pastorale fondamentale, Louvain-la-Neuve-Paris Québec, Cahiers Internationaux de Théologie Pratique, série “Documents” n° 2.1, en ligne : www.pastoralis.org, novembre 2011; LIÉGÉ, Pierre-André 1955 : « Pour une théologie pastorale catéchétique » dans Revue des sciences philosophiques et théologiques, vol. 39, n° 1 (Janvier), p. 3-17 ; 1957 : « Introduction » dans ARNOLD, F.X., Serviteurs de la foi, Tournai, Desclée, p. v-xxvii. 1971 «Positions de la théologie pastorale: une théorie de la Praxis de l’Église» dans Recherches actuelles I, Paris, Beauchesne, p. 51-72, (Coll. «Le Point Théologique») ; 1979 : «La pratique comme lieu de la théologie» dans Recherches actuelles III, Paris, Beauchesne, p. 83-90 (coll. Le Point Théologique, n° 21).